Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Assurance des installations de stockage : attention au défaut d’entretien

Les cas d’effondrement ou d’éventrement de silos sont heureusement peu fréquents mais le risque existe. Quoiqu’il en soit, le suivi […]

Les cas d’effondrement ou d’éventrement de silos sont heureusement peu fréquents mais le risque existe. Quoiqu’il en soit, le suivi des silos est une précaution nécessaire au regard des conséquences potentielles (humaines, matérielles, commerciales et financières) de ce type d’événement et aussi de la mise en œuvre des garanties d’assurance. Le point avec Stéphane Genest de Bessé Agro, conseil en assurance et Services Coop de France, partenaire des coopératives agricoles.

 

Organiser et formaliser le suivi régulier de l’état des silos présente plusieurs enjeux. La priorité est bien-sûr de réduire le risque pour les personnes présentes sur le site ou les activités avoisinantes. Ensuite il s’agit de prévenir le risque de paralysie du site, si l’effondrement impacte par exemple, des équipements de manutention stratégiques, ou les préjudices commerciaux représentés par la perte d’une partie des produits. Enfin, le risque financier est bien réel. En effet, l’absence d’un suivi sérieux peut remettre en cause l’application des garanties dans le cadre du contrat d’assurance.

 

UNE CONDITION A L’APPLICATION DES GARANTIES

« En tant que courtiers, nous négocions pour nos clients des contrats d’assurance « tous risque sauf », c’est-à-dire que tout ce qui n’est pas exclu est garanti. Cependant, les garanties effondrement et éventrement ne s’appliquent que si l’événement rend le bien impropre à la destination, est soudain, et ne résulte pas d’un défaut d’entretien » explique Stéphane Genest, ingénieur prévention de Bessé Agro, « En cas de dommage, il faut pouvoir apporter la preuve qu’une démarche de maintenance préventive est en place, même si tous les travaux ne sont pas entrepris en même temps et qu’une priorisation a été établie. Le défaut d’entretien ne peut alors pas être retenu. Quant à la soudaineté de l’événement, elle est contestée lorsqu’il s’agit d’un phénomène long dont l’issue est connue et inéluctable comme la corrosion ou lorsque aucune démarche adéquate n’a été entreprise pour réagir face à une dégradation évidente »

 

ANTICIPER ET ORGANISER

Par ailleurs, le suivi régulier des silos permet une anticipation et une planification des travaux. Mathieu Reimeringer est consultant audit des structures au sein de Services Coop de France. Il reprend l’audit des sites et met en avant les avantages d’un suivi régulier : « Cela favorise une planification des travaux de réparation ou des opérations d’entretien-maintenance. Ne pas agir dans l’urgence permet d’organiser les interventions en dehors des pics d’activité, de disposer d’un site totalement opérationnel au moment des moissons ou le cas échéant de gérer au mieux la réduction temporaire de capacité  ». « Cela permet  aussi de budgéter les travaux, de les étaler si possible dans le temps, voir de mieux négocier les achats en mutualisant certaines interventions sur plusieurs silos ».

 

UN SUIVI FORMALISE ET AUTONOME

Services Coop de France propose un audit et accompagne la mise en place d’un suivi des structures formalisé. « Nous intervenons pour dresser un état des lieux initial, hiérarchiser les désordres et proposer un plan de travaux. En parallèle, nous proposons des formations destinées aux agents des silos pour que la coopérative soit autonome dans le suivi de ses structures ». « Nous les informons sur les différentes pathologies et les facteurs de vieillissement prématuré. Nous leur donnons aussi des exemples d’outils de suivi pour que toutes leurs observations et tous les événements en lien avec les structures soient consignés. A chacun de trouver sa méthode pour un suivi effectif et une bonne remontée d’information ». Un bon historique des silos est aussi très important pour prendre les bonnes décisions.

« Nous négocions désormais des contrats qui ne fixent plus d’ancienneté maximales des silos et nous introduisons systématiquement le risque éventrement et non plus seulement d’effondrement. En contrepartie, nous insistons auprès de nos clients sur l’importance de réaliser un audit des structures et un suivi sérieux » insiste Stéphane Genest.

 

A VOUS DE JOUER :

Réservez votre audit de structures dès maintenant en contactant Mathieu REIMERINGER : mathieu.reimeringer@servicescoopdefrance.coop

Retrouvez le programme de notre formation pour les agents de silo ici et planifiez votre session intra-coopérative avec Julie LECOCQ : julie.lecocq@servicescoopdefrance.coop

le 28 Mar 2017

Par

"Une question ? Un besoin ? Contactez : services@servicescoopdefrance.coop"