Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

BIM : Infrastructures, Maquette 3D et big-data

Avec le BIM, le numérique et le big-data investissent le secteur du bâtiment. Cette nouvelle méthode de travail permet un […]

Avec le BIM, le numérique et le big-data investissent le secteur du bâtiment. Cette nouvelle méthode de travail permet un partage intuitif et fiable des informations techniques via une maquette 3D du bâtiment tout au long de sa durée de vie. Services Coop de France projette d’utiliser le drone pour explorer cette nouvelle voie très prometteuse aussi bien pour les infrastructures coopératives que pour leurs équipements.

L’acronyme BIM signifie Building Information Modeling, qui se traduit par Modélisation des Informations (ou données) du Bâtiment. Ce concept consiste à organiser toutes les informations relatives à un bâtiment et à ses équipements sur une même maquette 3D et de permettre au plus grand nombre d’intervenants de consulter et/ou mettre à jour en temps réel toutes ces informations. Cette méthode fait bien-sûr appel à des logiciels mais elle implique surtout de nouvelles façons de partager l’information.

Imaginez une maquette très détaillée d’un bâtiment de stockage constamment à jour et dont vous pourriez interroger chaque point pour en connaître les caractéristiques : épaisseur de la cloison, matériaux, date du dernier contrôle d’étanchéité, date du renouvellement de l’extincteur…Imaginez que vous puissiez simuler sur cette maquette l’installation d’un nouvel équipement dans ce bâtiment ou la possibilité d’y circuler avec un nouveau modèle d’élévateur plus large…Toutes ces possibilités sont désormais accessibles grâce au BIM.

Cette technologie est utilisée depuis longtemps dans l’aéronautique pour la coordination de tous les intervenants de l’assemblage d’un avion. Elle s’installe actuellement dans le secteur du bâtiment dans un premier temps lors des phases de conception et construction mais elle arrive petit à petit comme outil d’exploitation de l’existant.

Adapter le BIM aux coopératives

« Cette évolution ne se fera pas du jour au lendemain mais elle va se diffuser et changer les méthodes de travail. Le BIM permet de rechercher les informations de façon plus intuitive et de les partager plus facilement. Jusqu’ici, chaque équipe a son dossier et le travail se fait souvent en silo. Le BIM permettra de croiser les données » présente Daphné Deschamps, consultante audit des structures Services Coop de France qui voit dans le BIM un outil très adapté à la gestion des infrastructures coopératives. Reste à adapter ce concept aux besoins et aux spécificités des sites et des équipements de ce secteur. C’est l’ambition du groupe projet BIM en cours de constitution pour conduire un premier test de modélisation d’un bâtiment existant.

« Nous utilisons déjà le drone dans le cadre des audits de structures. Le projet est donc d’utiliser le drone pour capter des images qui serviront à construire une première maquette numérique d’un bâtiment industriel existant. Les techniques comme la photogrammétrie permettent déjà de créer des modèles 3D à partir d’un ensemble de photos haute résolution » explique Daphné Deschamps.

La deuxième étape de ce projet est d’identifier toutes les informations utiles à la vie et à l’exploitation de l’ouvrage pour construire un système de documentation et d’exploitation des données bâtiment.

Ce premier test devrait permettre de mieux cerner les potentialités du BIM dans la gestion des infrastructures coopératives.

 

>> Intéressé(e) par les potentialités du BIM ? Contactez Daphné Deschamps : daphne.deschamps@servicescoopdefrance.coop

le 28 nov. 2017

Par

"Une question ? Un besoin ? Contactez : mathieu.reimeringer@servicescoopdefrance.coop"