Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Coop Academy : Un réseau social d’apprenants

Malgré les besoins, les salariés se déplacent difficilement en formation. Pour lutter contre ce phénomène qui a tendance à s’amplifier, […]

Malgré les besoins, les salariés se déplacent difficilement en formation. Pour lutter contre ce phénomène qui a tendance à s’amplifier, Services Coop de France lance la Coop Academy : une offre de formation à distance basé sur le Social Learning. Objectif : proposer un contenu attractif sans les contraintes des formations en salle. Pas question pour autant de rester seul face à l’ordinateur…

« La Coop Academy est une offre de social-learning, pas de e-learning. Les apprenants peuvent échanger tout au long de la formation avec leurs pairs et les formateurs grâce au module de réseau social proposé par la plateforme. Ils sont accompagnés par un formateur bien réel et font partie d’une communauté d’apprenants qui suivent la même formation qu’eux » présente Mylène Champain, conseillère formation Services Coop de France.

Depuis avril 2017, plusieurs parcours de formation de 4h chacun sont disponibles et peuvent être découverts sur le site www.mycoopacademy.coop Chaque parcours se compose de séquences asynchrones et de séquences synchrones.

 

Des classes virtuelles

Les séquences synchrones se font sous forme de classes virtuelles : tous les participants sont invités à se connecter à un horaire précis, afin d’échanger en direct avec le formateur, mais également avec les autres participants. Tous sont mis en relation grâce à un logiciel spécialement adapté. « Le logiciel de classe virtuelle, Classilio, permet au formateur d’interagir avec les apprenants comme il le ferait dans une salle de formation. Il peut présenter un document, montrer ou surligner en direct les passages intéressants, demander à l’un des participants d’agir sur ce document ou sur l’animation comme on ferait « passer au tableau » ou encore faire travailler en groupe. Il peut poser des questions et être lui-même questionné en direct » explique Mylène Champain. Les classes virtuelles durent entre 1h et 1h30 en tout et se déroulent le plus souvent au début pour introduire le contenu de la formation et à la fin pour répondre à toutes les questions et vérifier les acquis.

 

Une communauté active

Le reste de la formation est composé de vidéos, d’animations ou autres supports que les apprenants peuvent consulter n’importe quand en fonction de leur organisation. Ils restent cependant en lien avec le formateur et les autres participants par le biais de la plateforme internet. « Le formateur a un rôle très important d’animation de la communauté d’apprenants. Il répond aux questions, ou mieux demande aux autres participants d’essayer d’y répondre, il suscite des réactions ou lancent des défis » insiste Mylène Champain « Le social-learning est un processus d’apprentissage très collaboratif et moins descendant que les formations classiques ».

Les formateurs sont des experts du sujet comme lors des formations classiques mais ils ont appris à se servir des outils numériques d’apprentissage et surtout ont acquis des compétences d’animation d’un réseau social, un point essentiel de la réussite de ces formations. Par leurs actions, ils doivent garder l’attention et la motivation des participants tout au long de la formation. Les parcours représentent chacun environ 4h d’apprentissage mais la session est ouverte durant cinq semaines pour permettre à chacun de concilier les impératifs de son poste et la formation. « Le temps de formation devra cependant être intégré dans le temps de travail par le manager » précise Mylène Champain.

 

Plus souple et moins coûteux

Plusieurs parcours de formation sont d’ores-et-déjà disponibles. Les premiers modules proposés répondent à des problématiques techniques. Ils ciblent les opérationnels qui ont souvent du mal à participer à une formation en présentielle car leur absence pose des problèmes d’organisation sur le terrain. Mais tous les publics sont concernés. D’autres parcours concernent des enjeux de la coopération comme la transformation digitale. L’offre de formation digitale devrait rapidement s’étoffer avec une dizaine de parcours supplémentaires chaque année.

Toutes les formations sont proposées en inter ou intra-coopérative et de nombreuses formules sont possibles. Les outils numériques ouvrent de multiples possibilités de personnalisation de la formation.

Au-delà de la souplesse offerte par ces formations digitales, elles permettent aussi d’importantes économies puisqu’elles coûtent 60% moins cher qu’une formation en présentiel, sans compter l’économie liée aux frais logistiques.  Le digital rend la formation accessible à plus d’un titre.

 

Vous aussi, formez-vous à la Coop Academy ! Rendez-vous sur mycoopacademy.coop, maintenant.

le 24 oct. 2017

Par

"Une question à ce sujet ? Contactez-nous : formation@www.servicescoopdefrance.coop"