Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

L’accident n’est pas une fatalité

Pour réduire le nombre d’accidents entraînant des arrêts de travail au sein de la coopérative, Axéréal mise sur les changements […]

Pour réduire le nombre d’accidents entraînant des arrêts de travail au sein de la coopérative, Axéréal mise sur les changements de comportement des salariés. La formation et la remontée des « presque accidents » participent à améliorer la sécurité.

 

Pour 2019, la coopérative Axéréal a réécrit sa politique sécurité, première exigence en matière de politique RH : « Nous visons une réduction de 10 % par an de nos accidents avec arrêt de travail », indique Sébastien Richomme, responsable santé, sécurité et environnement à la coop, arrivé il y a un an et demi à ce poste. Pour lui, trois points sont essentiels à retenir : la sécurité est l’affaire de tous, les accidents sont évitables, et les principales causes sont organisationnelles et comportementales. « Le comportement est très souvent au coeur de la problématique de l’accident. Investir dans des EPI et diffuser les consignes de sécurité n’est pas suffisant. Il faut, en parallèle, agir sur les comportements. Cette action porte autant sur les risques importants que sur les plus petits accidents, du quotidien, qui induisent des lésions quelques fois qualifiées de mineurs, mais qui sont handicapantes pour le salarié et qui produisent de nombreux jours d’arrêt. »

 

Remonter les presque accidents

Chez Axéréal, chaque accident fait l’objet d’un diagnostic, et le suivi auprès du comité de direction a lieu chaque mois. Même les situations de « presque accident » sont remontées, avec l’objectif de « débanaliser les accidents », insiste Sébastien Richomme : « Nous encourageons l’ensemble des équipes à faire remonter les cas de “presque accident”, c’est-à-dire les moments où un accident a été évité de justesse, afin de les évaluer et de voir comment y remédier. Par cette démarche, vous prenez une longueur d’avance sur la problématique, avec une sécurité auto suggérée. Pour les équipes, l’accident ne doit plus être considéré comme une fatalité, et la sécurité se place au cœur du métier de chacun. Il faut libérer la parole, en faire l’affaire de tous. Les managers ont une responsabilité dans cette prise de conscience et ce changement de mentalité. » Quatre risques majeurs sont travaillés par la coopérative céréalière du Centre : chute de hauteur, intervention en cellule, conduite d’engin, risque routier. Des formations internes ou externes aident les salariés à mieux gérer les risques d’accident. « Pour le risque routier, par exemple, nous formons à la conduite l’ensemble du personnel ayant recours à un véhicule de l’entreprise. Nous formons aussi aux gestes de secourisme, aux risques incendies et explosions, avec deux personnes employées à temps plein sur ces formations sécurité. Elles sont secondées par de la formation externe pour les travaux en hauteur ou les risques électriques par exemple », précise Sébastien Richomme, soulignant la participation d’Axéréal aux COOC de Services Coop de France sur divers risques professionnels. « 100 % des accidents sont évitables, c’est un des enjeux forts suivis par Axéréal », termine le responsable sécurité.

 

Olivier Lévêque – relations culture no 185

 

Besoin d’une formation en présentiel ou digitale pour limiter les risques professionnels, contactez Julie LECOCQ au 01.44.17.58.47 ou par email : julie.lecocq@servicescoopdefrance.coop

le 16 Jul 2019

Par

"Une question à ce sujet ? Contactez-nous : formation@servicescoopdefrance.coop"