Le blog

19 février 2020

Mieux piloter la performance grâce aux outils de modélisation

Pour prendre les bonnes décisions et gagner en compétitivité, mieux vaut disposer d’une feuille de route claire et d’un tableau de bord fiable. C’est la première étape de l’offre Performance industrielle proposée par LCA Solutions + et le cabinet de conseil Arnage.

Désormais, pour résister sur les marchés agricoles, chaque centime compte et participe à la compétitivité. La valeur créée s’amenuise et le pilotage se doit d’être de plus en plus fin. En parallèle, la séparation des métiers voulu par la loi Egalim va obliger chaque secteur à être performant pour se positionner face aux concurrents pure players. Face à ce constat, Raphaël Mignard, Consultant Associé Arnage Consultants invite les coopératives à regarder chaque activité pour ce qu’elle est. « Les activités de collecte, d’appro et de service doivent se fixer comme objectif de trouver chacune leur équilibre et affronter séparément la concurrence. De même, chaque filière devra de plus en plus supporter les coûts qu’elle génère par souci de transparence et d’équité. Un service qui ne bénéficie qu’à une partie des adhérents ne peut plus être porté par tous dans un contexte aussi tendu économiquement. Une réflexion s’impose sur ce qui doit encore être mutualisé et ce qui ne doit plus l’être » analyse-t-il.

 

Des clefs de répartition réalistes

Pour cette raison, la première étape de l’offre Performance industrielle, proposée conjointement par Solutions+ et le cabinet Arnage, est de construire un nouveau tableau de bord qui soit le reflet de la réalité du terrain. « L’analytique ne donne souvent plus qu’une vision faussée de la réalité économique des activités. Les clefs de répartition des charges ou des revenus sont parfois historiques et ne correspondent plus à la réalité. Des coûts sont mutualisés alors qu’il est possible de les attribuer plus finement à telle ou telle activité, à telle ou telle filière… » explique Raphaël Mignard. Ainsi par exemple, nombre de flux logistiques sont mal affectés au niveau analytique. Ce manque de précision nuit à leur optimisation et ne permet pas d’aligner le schéma directeur logistique et le schéma de production.

Avant de zoomer sur la performance industrielle et les leviers d’économie, c’est donc l’ensemble du modèle économique de la coopérative qui est analysé. Le fonctionnement actuel est décortiqué à l’aide d’un tableur où les affectations de charges et de revenus permettent de regarder la réalité en face. « Nous partons de ce constat pour ensuite élaborer avec l’ensemble du comité de direction le nouveau modèle vers lequel la coopérative souhaite tendre pour s’adapter au nouveau contexte. Là encore, nous posons des hypothèses précises de charges et de revenus pour chaque activité » explique Raphaël Mignard. Ce travail permet alors de dégager une trajectoire de changement partagée par l’ensemble du comité de direction. L’équation globale du modèle de la coopérative est posée de façon à agir ensuite sur chacun des termes de l’équation tout en conservant la cohérence de l’ensemble.

 

Aligner l’opérationnel et la stratégie

« C’est une démarche fédératrice. Le fait de bien redéfinir le périmètre de chaque activité permet à chaque responsable de se réapproprier sa performance tout en ayant une vision d’ensemble qui donne sens à son action » remarque Raphaël Mignard.

L’originalité de l’offre Performance industrielle est d’apporter dès la construction de ce modèle le regard extérieur des consultants Arnage et Solutions+ pour décliner très rapidement de façon opérationnelle les réflexions stratégiques.

Vous souhaitez optimiser votre performance industrielle ?

Contactez Florent VARIN : fvarin@solutionsplus.coop

  • Inscrivez-vous à la newsletter

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • 43, rue Sedaine / CS 91115
    75538 PARIS Cedex 11
    Tél. : 01 44 17 57 00
    Fax : 01 44 17 58 18

Télécharger le catalogue