Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Services Coop de France

Solutions pour accélérer les performances des coopératives agricoles

Optiflux : une nouvelle version plus souple et performante

En quelques mois, le nombre de coopératives utilisatrices du logiciel Optiflux a doublé. La nouvelle version permet de gagner en […]

En quelques mois, le nombre de coopératives utilisatrices du logiciel Optiflux a doublé. La nouvelle version permet de gagner en autonomie et de visualiser directement les propositions de plan moisson ou l’impact logistique d’une évolution des capacités de stockage ou d’une décision commerciale.

 

En 2018, Optiflux a fait peau neuve en permettant aux coopératives d’effectuer elles-mêmes leurs simulations. Ce logiciel est déjà utilisé depuis plusieurs années par des coopératives pour optimiser leurs flux céréaliers. Sa première application est souvent la préparation du plan moisson mais il peut être utilisé tout au long de l’année pour prendre des décisions en tenant compte des coûts de transfert et de stockage. Choisir entre deux débouchés en fonction uniquement de prix de vente sans tenir compte des coûts logistiques peut en effet conduire à de mauvaises décisions du point de vue économique. Le logiciel Optiflux permet de décider en connaissance de cause. « Pour gagner 1 euro par tonne de rémunération en plus, on peut parfois perdre 2 à 3 euros de surcoûts logistiques » explique Kristell Rougé, consultante Services Coop de France, « Optiflux peut servir de base de discussion entre les différents services de la coopérative ».

 

Gagner en autonomie

C’est d’ailleurs bien pour faciliter cette utilisation toute au long de l’année que la nouvelle version d’Optiflux est désormais accessible à distance. Les coopératives peuvent maintenant se connecter de façon autonome, télécharger leurs données et accéder directement à la visualisation des résultats. Dans le même temps, le moteur de calcul ou solveur a été complétement revu pour gagner en rapidité et en pertinence. Les règles de calcul sont restées les mêmes mais la technologie a évolué. Cette nouvelle édition d’Optiflux a été développée dans le cadre du projet Floting Route financé par le programme « Initiative PME » piloté par l’ADEME. Ce projet a été labellisé par les pôles de compétitivité Céréales Vallée et Nov@log.

Les coopératives ont désormais le choix entre prendre directement la main sur le logiciel ou continuer comme avant de solliciter une prestation auprès de Services Coop de France pour établir leur plan moisson ou tester un scénario. Dans le cas où elles font le choix d’acheter une licence annuelle, Services Coop de France assure bien entendu le support et fournit la première année une formation et une assistance pour l’implémentation des données. L’interface a été réfléchie pour une prise en main facile. La visualisation des données et des résultats s’appuie beaucoup sur le visuel, sous forme de cartes et graphiques. L’ensemble des informations peuvent être importés et exportées sous forme de document Excel. Optiflux peut également être connecté à l’ERP de l’entreprise.

 

Visualisation des résultats améliorée

« Toutes ces changements ont été conduit avec les coopératives au sein d’un groupe de travail constitué pour l’occasion de façon à répondre à leurs besoins opérationnels notamment en termes de visualisation des résultats », explique Kristell Rougé. « Ce groupe d’une dizaine de coopératives est aujourd’hui devenu un club utilisateurs et un lieu d’échange très enrichissant. Par le biais de ce club, Services Coop de France reste à l’écoute des besoins pour continuer à faire évoluer ce logiciel », poursuit-elle. D’autres développements sont en effet toujours en cours notamment pour proposer d’ici quelques mois un module d’optimisation de l’affectation des ventes. L’objectif est de mieux faire correspondre les qualités en stock et les contrats de vente. Ce module devrait être disponible courant 2020.

« La croissance du nombre d’utilisateurs d’Optiflux s’explique par un besoin croissant pour optimiser les flux à la moisson mais aussi pour simuler différentes stratégies dans un contexte où la maintenance et la rénovation des infrastructures est une problématique majeure. C’est aussi un outil très pertinent pour gérer les fluctuations de volumes et de qualités liés aux accidents climatiques » conclut Kristell Rougé.

 

Vous souhaitez tester Optiflux ? Contactez Kristell Rougé : kristell.rouge@servicescoopdefrance.coop

le 30 May 2019

Par

"Je vous accompagne dans vos projets de formation techniques et transverses (juridique, fiscalité, finance et communication). Je reste à votre disposition pour vos formations inter, intra-coopératives et à distance."